Falco Albert - "Bébert"

/silo/images/falco-2.jpg

Born in Marseille October 17, 1927, Albert Falco is the diver to 20,000 hours under the seas. He holds with Jacques and Simone the record of time on board the Calypso : 37 and a half years.

Né à Marseille le 17 octobre 1927, Albert Falco est le plongeur aux 20 000 heures sous les mers. Il détient avec Jacques et Simone Cousteau le record de durée à bord de la Calypso : 37 ans et demi.

He joined the team in 1952, as many members of the first generation of Cousteau crew members, and actively participates in archaeological excavations of the Antique wreck of Grand Congloué. He is aboard the Calypso in the early missions. It is one of the major members in the Silent World movie, and an occasional undersea movie operator of the crew.

In 1962, he was with Claude Wesly the first man to live an experience of saturation diving in a house under the sea: the Diogenes experience in Marseille. The following year he participated to Précontinent 2 experience in the Red Sea, which gave the World Without Sun movie. It is one of the main drivers of the diving saucer SP 350, with whom he multiplies dives with scientists around the world.

Recruited as a single diver for the excavations of the Grand Congloué, he rose through the ranks of the hierarchy calypsonienne: great diver, remarkable expedition leader, good technician, naturalist, great cameraman, diving saucer pilot, skilful navigator, Captain of the Calypso's, confidant and friend of Cousteau, in which he devoted a boundless loyalty. His great experience suggests him always the most effective gestures, an encyclopedic knowledge of fish and sea creatures, which he highly prefers to wrecks. He is able to see the creatures that others do not see and anticipate their behavior. Having left very early school benches, he says he has learned everything in contact with great fellows, "I had only to observe. One day during the filming of The Silent World, Cousteau said: "This is a camera. Go down… we'll see what you can do”."Having seen the professional cameramen at work, I managed to handle it”. Cousteau said : "Falco is my eyes." Few were eligible for this recognition displayed.

He took part in most of the team expeditions, from Antarctica to Alaska, from the Amazon to the Philippines, Australia, the Caribbean, Red Sea and the Mediterranean, a sea that he knows inside out, until 1990, when he retired. He never stopped diving. He spent several months each year in Martinique, creating an association Martinique Video Sub to make films of sensitization to marine life.

He died on April 21, 2012 in Marseille after many campaigned for the creation of marine reserves. Calanque National Park of Marseille, created a few days before his death, now bears his name.

French :

Il entre dans l’équipe en 1952, comme beaucoup des membres de la première génération d’équipiers Cousteau, et participe activement aux fouilles archéologiques du Grand Congloué. Il est à bord de la Calypso dès les premières missions. Il est l’un des acteurs principaux du Monde du Silence, et un opérateur sous-marin occasionnel de l’équipe de tournage.

En 1962, il est avec Claude Wesly le premier homme à vivre une expérience de plongée à saturation dans une maison sous la mer : l’expérience Diogène, à Marseille. L’année suivante il participe à l’expérience Précontinent 2 en mer Rouge, qui donnera lieu au film le Monde Sans Soleil. Il est l’un des pilotes principaux de la soucoupe SP 350, avec laquelle il multiplie les plongées aux côtés de scientifiques du monde entier.

Recruté comme simple plongeur pour les fouilles du Grand Congloué, il gravit tous les échelons de la hiérarchie calypsonienne : plongeur d’exception, chef d’expédition remarquable, bon technicien, naturaliste né, caméraman, pilote de soucoupe, navigateur habile, Capitaine de la Calypso, homme de confiance de Cousteau, auquel il voua une fidélité sans bornes. Son expérience lui suggère toujours les gestes les plus efficaces, une connaissance quasi encyclopédique des poissons et des créatures marines, qu’il préfère cent fois aux épaves. Il est capable de voir des créatures que les autres ne voient pas et d’anticiper leur comportement. Ayant quitté très tôt les bancs de l’école, il confie avoir tout appris au contact de grands bonhommes : « Il n’y avait qu’à observer. Un jour, lors du tournage du Monde du Silence, Cousteau m’a dit : «Voilà une caméra. Descendez, on va voir ce que vous savez faire. » Ayant vu comment faisait les cameramen professionnels au travail, je su me débrouiller. » Cousteau ne tarira jamais d’éloges à son égard et dira : « Falco, c’est mes yeux ». Rares seront les fidèles de Cousteau à avoir droit à cette reconnaissance affichée.

Il participera à la plus grande parties des expéditions de l’équipe, de l’Antarctique à l’Alaska, de l’Amazonie aux Philippines, de l’Australie aux Caraïbes, en mer Rouge, et en Méditerranée, une mer qu’il connaît comme sa poche, jusqu’en 1990, date à laquelle il prend sa retraite, sans jamais abandonner la plongée. Il passera chaque année plusieurs mois en Martinique, y créant une association : Martinique Vidéo Sub, pour réaliser des films de sensibilisations à la vie marine.

Il meurt le 21 avril 2012 à Marseille après avoir beaucoup milité pour la création de réserves marines. Le parc national des calanques de Marseille, créée quelques jours avant sa mort, porte aujourd’hui son nom.


Images

  • /silo/images/falco-2.jpg

Recently Uploaded

cozumel, mexicali, diveuntilyoudie
Open omar_segura Taken by: omar_segura Taken on: 07/2017
cozumel, mexicali, diveuntilyoudie
Open omar_segura Taken by: omar_segura Taken on: 07/2017